Hier on me rapportait les progrès d'un petit garçon souffrant à quelque chose près de la même pathologie que Simon et qu, à 11 ans passés, commence à lire.

Alors, je me suis rappelée que si on a le droit d'être fatigué, découragé, que l'on peut même craquer lorsque les périodes compliquées s'enchaînent, on ne doit jamais au grand jamais se résigner!

A l'aube de tes 9 ans, Simon, nous continuerons à garder le sourire et la tête haute et à avancer, comme nous ĺ'avons toujours fait! 

(photos pour le projet humanheart happyblueday2015 de l'association Ninoo, en vue de la journée de sensibilisation à l'autisme du 2 avril prochain!)

N'oubliez pas de porter du bleu ce jour là! Merci!