Ce 30 mars est un jour exceptionnel ici.

Notre Simon a 9 ans!

9 ans d'amour fou pour ce petit garçon qui approche de la pré adolescence et qui nous surprend souvent par le contenu de ses répliques, qui semblent tellement décalées avec son retard de langage!

Un petit garçon plein de petites manies, de petites obsessions souvent difficiles à supporter pour son entourage, mais un petit garçon dont les goûts s'affirment, dont les progrès se poursuivent, et qui est tellement, oui tellement courageux et persévérant, que l'on ne peut être que rempli d'espoir et d'admiration en le regardant.

Sa santé reste fragile, et le moindre changement de temps et de saison, le moindre virus qui passe par là le perturbent, entraînant crise d'asthme, grosse fatigue, excitation et comportements compliqués.

Mais malgré cela, les crises d'épilepsie se font rares depuis presque 2 ans et la mise en place de son régime cétogène qu'il continue de suivre le façon drastique. Et il est tellement mieux malgré tout, que nous sommes heureux de ce choix de traitement!

Sa nouvelle école, comme on dit ici, semble bien lui convenir. Il est heureux d'y aller, d'y retrouver ses copains, et une bonne relation s'est établie avec ses éducateurs qui ne ménagent pas leurs efforts.

Simon aime toujours le vélo, la trottinette et les engins à moteurs, et s'est découvert une passion pour sa DS, passion qui frôle parfois l'obsession et qu'il faut lui apprendre à canaliser.

Il grandit mon premier petit gars, et cet amour sans faille que nous lui portons et qu'il nous rend tellement, nous aide à supporter les jours moins roses.

Alors joyeux, joyeux neuf ans mon grand! Que cette année soit douce avec toi et que tu continues de tracer ta route. Nous sommes et serons là, main dans la main avec toi.

Et puis, ce 30 mars, est aussi la date de mon retour au travail, après une pause de 8 mois.

Et j'avoue être partagée entre l'excitation de retrouver la vie active, et l'apréhension de ne plus pouvoir passer mes journées, collée-serrée à mon bébé...

C'est une gentille nounou, que je connais de longue date, puisqu'elle a gardé mon aînée, qui va s'en occuper, et je suis certaine que tout va bien se passer, mais il va falloir apprivoiser le manque, et ça ce n'est pas gagné!

Enfin, je pense fort, très fort à mes parents pour lesquels ces derniers jours de mars sonnent un sacré tournant. Je leur souhaite une très belle nouvelle et longue vie sans travail, puisqu'ils s'aprètent à devenir d'heureux et dynamiques retraités!

Une sacrée fin de mois donc pour notre famille, beaucoup de changements en perspective mais que nous appréhendons avec joie et optimisme!

Bonne semaine à tous!